Archives du mot-clé animal imaginaire

Créatures imaginaires à l’encre de Chine

IMG_0600Jeudi 18 février 2021 – Service de maladies du métabolisme – HFME

Les enfants créent des animaux hybrides qu’il dessinent à la plume et à l’encre de Chine.
Maevah 7 ans, Esra 9 ans, Ariane 11 ans, Arié 9 ans et Ana 13 ans ont participé à cet atelier de dessin.

Sur le principe des cadavres exquis, les enfants dessinent d’abord de façon réaliste la tête d’un animal, en s’aidant d’une documentation iconographique soigneusement sélectionnée. Ils dessinent ensuite l’arrière-train d’un autre animal en laissant un vide au centre de la page. Puis ils choisissent un troisième animal pour dessiner au centre de la page. Des ajouts d’autres animaux tels que des cornes, des ailes ou d’autres pattes complètent parfois la créature.

Le dessin est d’abord réalisé au crayon à papier  …

Créer un animal hybride IMG_0598 Réunir un ours et un lion

… puis les traits sont repris à la plume avec de l’encre de Chine. Détails et graphisme peuvent être ajoutés et tracés directement à l’encre.

Dessiner à la plume et à l'encre de Chine Interpréter son dessin à la plume et à l'encre de Chine Prendre le temps de dessiner à la plume Remplir de graphisme en noir et blanc Un éléphant, un poisson et une autruche Une chèvre avec des ailes de papillon écrevisse aillée Détail du dessin

Une écrevisse, un papillon et un pingouin … une chèvre aillée à queue de poisson …
Une écrevisse, un papillon et un pingouin
IMG_0611b

Un éléphant, un papillon et une autruche … un lion et un ours.
Un éléphant, un papillon et une autruche
Dessin d'un lion et d'un oursIMG_0615

 

Activité avec les enfants par temps de confinement

Ça se passe  dans la cuisine … avec de la farine et de la vaisselle … mais ça change un peu des gâteaux ! Et puis ça peut occuper les enfants une bonne demi-journée. Je vous propose de fabriquer un masque de lion en objets de récupération et papier mâché.

Il faut commencer par choisir un plat qui servira à modeler le volume général du masque. Vous pouvez utiliser un saladier, un gros bol ou  pourquoi pas un moule à gâteau en forme de cœur. Enveloppez-le de cellophane (pour pouvoir facilement démouler le masque).

Découpez des bandes de papier journal d’environ 3 cm de large.

Préparez maintenant la colle à base de farine :
1. Mélangez 1 tasse d’eau et une demi tasse de farine jusqu’à obtenir un liquide blanc.
2. Faites frémir 5 tasses d’eau et incorporez le mélange eau/farine.
3. Réduisez le feu et laissez cuire à feu doux 2 minutes en tournant le mélange. La préparation doit devenir gluante mais non solide.
Ajustez en ajoutant de l’eau ou de la farine. Laissez tiédir le mélange.

Saladier Bandelettes de journal Colle à base de farine

Recouvrez le saladier de bandelettes de papier journal, uniquement sur la face convexe. Pour que le masque soit rigide, il faut superposer 6 à 8 couches de papier.
Pour cela, trempez assez rapidement chaque bande dans la colle, essorez le surplus de colle en passant la bande entre deux doigts, collez la bande sur le support. Vous pouvez aussi simplement plonger vos doigts dans la colle puis étaler sur le papier avant d’appliquer celui-ci sur le support.

Entre deux couches de papier mâché, pensez à coller un ruban ou une bande de tissu qui servira à attacher le masque, soit sur le visage de l’enfant si la forme s’y prête, soit sur le mur si vous réalisez un objet décoratif.

Recouvrir de bandelettes de papier Forme en papier mâché Buban

Vous pouvez réaliser le masque en plusieurs étapes et laisser sécher cette contre-forme pour ne reprendre le travail que le lendemain. Mais il est aussi possible de réaliser toutes les étapes sans inclure de temps de séchage.

Il faut maintenant se lancer à la recherche d’objets de récupération légers et propres qui serviront à modeler les volumes de la tête. Confinement oblige, j’ai fait avec ce que j’ai trouvé : un pot de crème fraiche, des bouchons en plastique et en liège, des couvercles de bocaux, une bobine de fil et une petite boite en carton.

Objets de récupération Pour fabriquer un museau ... Un pot de crème pour le museau

Pour fixer les objets, je vous conseille de les recouvrir de papier mâché avant de les positionner sur le masque. Le fait d’être déjà un peu lourds et gluants permet de les maintenir en place en les pressant un peu contre le support. Il faut ensuite les recouvrir d’une nouvelle couche de papier en insistant bien au niveau du passage entre deux objets. Fixez chaque objet l’un après l’autre.

Recouvrir l'objet avant de le positionner Fabriquer un masque en papier mâché Fabriquer le museau du lion avec une boite

Dans le cas d’objets en carton, qui résistent mal à l’humidité, ne les enduisez pas au préalable de papier mâché ; il faut au contraire travailler vite pour ne pas détremper le carton.
L’étape qui consiste à recouvrir d’abord l’objet avant de le positionner est valable pour les petits objets comme les bouchons en plastique (les narines ou les babines dans mon exemple).
N’hésitez pas à recouper les bandes de papier pour mieux épouser les formes à recouvrir.

Il est possible de « tendre » des bandes de papier entre les objets pour créer un plan qui passe d’une forme à l’autre (de chaque côté du nez dans mon exemple). Dans ce cas, il faut bien superposer plusieurs couches de papier pour s’assurer de la solidité de la surface ainsi formée.

Papier mâché et objets de récupération Narines en bouchons Tête de lion de profil Des bouchons pour les babines

L’arcade a été réalisée avec des bouchons en liège (et la bobine de fil qu’on ne voit pas sur la photo) et les oreilles ont été découpées dans du papier rigide. Elles ont aussi été recouvertes de papier mâché.
Les pommettes ont été fabriquées avec des couvercles de bocaux.

Arcades sourcilières en bouchons de liège Oreilles en papier        le modelage du masque est terminé

Masque en papier mâché masque vu de trois quart masque de lion en papier mâché

Ce n’est qu’une fois l’ensemble recouvert de papier qu’on se rend bien compte du volume obtenu. Laissez sécher le masque, au moins en surface avant de le démouler. Tirez sur le saladier en laissant la feuille de cellophane collée sur le masque puis ôtez le cellophane pour faire sécher le papier mâché à cœur.
Vous pouvez maintenant découper les yeux si vous le souhaitez et peindre votre masque.
J’ai choisi de peindre mon masque de façon réaliste. Voici le lien pour visualiser l’article qui propose cette version :
Mise en couleur de la tête de lion
… mais tous les registres sont permis !
De même, vous pouvez inventer d’autres animaux.

Cette technique peut aussi être utilisée pour fabriquer des chapeaux rigolos !

Chapeau rigolo en papier mâché

Inventer autour d’une tache d’encre

Le dessin de MartinAteliers créatif avec les enfants à l’HFME – Service de chirurgie orthopédique et chirurgie du Centre – Juillet 2018

Voici les créations de Martin, Yanis, Benaya … et de Magali et Catherine.

 

 

 

 

 

 

Le dessin de Yanis Le dessin de Benaya Le dessin de Magali Le dessin de Catherine Commencer par cerner la tache ... ... avec de l'encre de Chine et une plume Et placer les yeux Nuage rigolo Feuille morte bien vivante Dessiner l'environnement Un sous-bois pour une feuille morte Laisser les idées venir Dès l'oeil dessiné, le visage apparait Des écailles ?

 

Créer un animal fantastique

Atelier de dessin avec les enfants hospitalisés à l’HFME – Neuro-chirurgie – Juillet 2018

Voici la créature inventée par Lisa avec de l’encre de Chine et des encres aquarellables.

Dessiner à l'encre de Chine Colorer avec des encres lumineuses Voici l'animal extraordinaire de Lisa