Archives du mot-clé sculpture

Sculpter des bas-reliefs en papier mâché et objets recyclés

Voici des images des 7 bas-reliefs qui ont servi à illustrer l’histoire de La soupe aux cailloux.
Dans le précédent article, vous avez pu découvrir des photos de la réalisation de ces sculptures en objets de récupération et papier mâché.
Ce projet a été réalisé avec les enfants de la classe de CP/CE1 à l’école élémentaire Castellane en janvier/février 2020, dans la cadre des parcours artistiques de la ville de Rillieux-la-Pape.

La soupe aux cailloux - illustration 11 - En plein coeur de la Sibérie, au nord de la très grande Russie, vivait une vieille babouchka qui connaissait le secret du bonheur.
Depuis des années, cette babouchka allait de village en village pour dévoiler son secret à qui voulait bien l’entendre. Alors qu’elle traversait un village encore inconnu, elle frappa à toutes les portes afin de trouver un lit pour la nuit. Mais personne ne lui ouvrit.
– Ces gens restent chez eux, ils ne savent pas être heureux, se dit-elle. Voilà un endroit pour moi !

Bas-relief pour illustrer un conte La babouchka et sa marmite trop petitePapier mâché et flacons en plastique

La soupe aux cailloux - illustration 22 -La babouchka commença par ramasser du petit bois pour allumer un feu. Puis elle alla remplir sa gamelle au puits et la posa dessus.Un petit garçon s’approcha d’elle :
– Que faites-vous ?
– Je fais une soupe aux cailloux, répondit-elle. D’ailleurs j’aurais besoin de trois grosses pierres rondes. Sais-tu où en trouver ?
Le petit garçon fila chercher trois belles pierres, qu’il lui tendit.
– Ces pierres feront une excellente soupe, dit-elle en les plongeant dans l’eau. Dommage qu’on ne puisse pas en faire beaucoup dans cette gamelle…
– Ma mère a une grosse marmite ! dit le garçon. Je vais la chercher !

Utiliser des flacons vides pour sculpter des personnages Bas-relief réalisé avec les enfantsLa babouchka et le petit garçon Détail des 3 cailloux

La soupe aux cailloux - illustration 33 - Alors qu’il prenait la marmite, sa mère lui demanda ce qu’il faisait.
– Il y a une babouchka sur la place du village. Elle fait une soupe aux cailloux…
– Une soupe aux cailloux ? songea-t-elle. J’aimerais bien voir ça !
La mère suivit son fils sur la place du village. Puis, intrigués par la scène, les villageois sortirent un à un de chez eux.

Une erreur s'est glissée dans l'image Sculpture réalisée dans le cadre scolaire Visage du petit garçon modelé en papier mâché Deux visages modelés en objets de récupération et papier maâché

La soupe aux cailloux - illustration 44 - Évidemment, précisa la babouchka, la vraie soupe aux cailloux doit être assaisonnée avec du sel et du poivre, mais je n’en ai pas…
- Moi, j’en ai ! dit un villageois.
Et il disparut avant de revenir avec du sel, du poivre et d’autres épices de la région.

4 personnages du conte Créer en volume à partir d'objets de récupération Personnages créés avec des objets recyclés Objets de récupération transformés en sculpture Créer des sculptures avec des enfants Interventions artistiques en milieu scolaire La Babouchka dans le conte "La soupe aux cailloux"

Sans titre-La soupe aux cailloux - illustration 5 - La babouchka goûta la soupe :
– La dernière fois que j’ai eu des pierres de cette forme, j’y ai ajouté quelques carottes, c’était délicieux !
– Des carottes ? demanda une autre femme. Je crois que j’en ai une ou deux chez moi. Je vais voir…
Et la femme revint avec un panier rempli de carottes… ainsi que deux beaux choux, qu’elle se pressa de jeter dans la marmite.

Apprendre à modeler avec des objets et du papier mâché Bas-relief peint de couleurs vives Sculpture en papier mâché Petit garçon aux cheveux blonds

La soupe aux cailloux - illustration 66 -  Hum, soupira la babouchka. Quel dommage que je n’aie pas d’oignons, ce serait si bon !
– Oh oui ! dit un fermier. Je cours en chercher !
Et petit à petit, chacun apporta de quoi enrichir la soupe. Quand l’un avait à cœur de donner, le suivant donnait plus encore. Poireaux, tomates, saucisses, lard fumé…. La soupe dégageait à présent une délicieuse odeur. Enfin, la babouchka déclara :
– La soupe est prête !

Les villageois se réunissent autour de la marmite La convivialité autour de la marmite de soupe Personnages modelés en papier mâché par les enfants Les enfants ont créé une oeuvre collective La joie du petit garçon

La soupe aux cailloux - illustration 77 - Tous se réunirent alors autour d’une grande table, apportant avec eux pains et boissons. Quel festin ! Au village, on n’avait jamais vu ça !
Après le repas, chants et danses se prolongèrent jusque tard dans la nuit. Le village avait retrouvé le bonheur et la joie, grâce à trois cailloux et une vieille, vieille babouchka.

Personnages modelés par les enfants Bas-relief fabriqué par les enfants à l'école

 

Pour découvrir d’autres projets où les enfants ont modelé des bas-reliefs avec des objets recyclés et du papier mâché, voici 2 liens :

IMG_0911Le schéma corporel appris grâce à la sculpture

 

 

 

Oiseaux imaginaires pppDes oiseaux imaginaires sur des tableaux en relief

 

 

 

Et pour découvrir des projets où les enfants ont modelé des personnages avec des objets recyclés et du papier mâché, voici d’autres liens :

IMG_7377Fabriquer des marionnettes pour le théâtre de Guignol 2018

IMG_1488 Marionnettes de Guignol 2017

 

 

 

Sculpture en papier mâché de personnages historiquesSculpture en papier mâché des personnages historiques

 

 

Illustrer « la soupe aux cailloux » en sculpture …

Classe de CP/CE1 à l’école élémentaire Castellane – Janvier/février 2020 – Parcours artistiques de la ville de Rillieux-la-Pape

Dans l’article précédent, vous avez pu découvrir l’histoire de « La soupe aux cailloux » illustrée de photos de bas-relief colorés. Ces tableaux ont été réalisés par les enfants de la classe de CP/CE1 à l’école Castellane à Rillieux-la-Pape.
Voici en images leur fabrication à partir d’objets de récupération et de papier mâché.

Découpage histoire Soupe aux caillouxAprès que je leur ai présenté le découpage de l’histoire, les enfants ont décrit les personnages en les dessinant.
Il a fallu se mettre d’accord sur les caractéristiques de chacun afin de les identifier sur chaque tableau.

Enfant qui dessine Séance de dessin à l'école Enfant qui dessine son personnage Dessin préparatoire Personnage de la Soupe aux cailloux Arts visuels classe de CP/CE1 Portrait robot d'un personnage de conte Dessiner la babouchka Dessin d'enfant

Vingt-neuf personnages seront présents sur les 7 illustrations prévues.

Les 21 personnages en buste ont été construits à partir d’un ballon de baudruche pour la tête et d’objets de récupération pour le corps et les bras. L’ensemble a été solidarisé avec du ruban de masquage puis recouvert avec du papier mâché.

Buste en papier mâché Ballon de baudruche et objets de récupération Objets recyclés en sculpture Papier maché sur objets recyclés Sculpter avec des objets Interventions en milieu scolaire IMG_6458Un enfant fabrique son personnage avec du papier mâché

Même les visages ont été modelés en utilisant de petits objets associés entre-eux pour obtenir le volume souhaité.

Tous les enfants de la classe ont fabriqué un personnage Un buste à taille humaine Un enfant porte sa sculpture

Les 7 personnages de plain pied ont directement été construits à partir d’objets de récupération assemblés et recouvert de papier journal.

 Figurine en objets recyclés et papier mâché Babouchka en papier mâché

Lorsque tous les personnages ont été fabriqués, nous les avons fixés sur des panneaux en carton, en suivant, autant que faire se peut, le plan décidé en début de projet.
Restait alors à fabriquer la marmite qui, de tableau en tableau, se remplit des ingrédients apportés par les villageois.

Bas-relief à la babouchka Oeuvre collective à l'école élémentaire Les enfants collabore à la réalisation d'une oeuvre collective Bas-relief en papier mâché et objets de récupération  La marmite de la Babouchka Les 3 cailloux dans la marmite de la Babouchka Les enfants décorent le bord de la marmite Séchage du papier mâché Une marmite avec des bouchons en liège 

Après le séchage et une couche d’apprêt blanc, les enfants ont mis en couleurs les 7 tableaux, en prenant soin de toujours bien garder le même code couleur pour un même personnage.

Bas-relief de la Babouchka La Babouchka et le petit garçon Un villageois avec la Babouchka et le petit garçon La maman, le villageois, la Babouchka et la petit garçon Les personnages se regroupent autour de la marmite IMG_8134 Les villageois font la fête

Il a été nécessaire que j’emporte les tableaux à l’atelier pour réaliser les finitions qui mettront en valeur le travail de volume réalisé par les enfants :

Les bas-reliefs dans l'atelier Matériel de peinture pour réaliser les finitions L'atelier avec les personnages de la Soupe aux cailloux

Je vous retrouve dans l’article suivant pour les photos des bas-reliefs terminés.

Mise en couleur de la tête de lion en papier mâché

20200412_190226Dans l’article : Activité avec les enfants par temps de confinement, j’ai décrit les différentes étapes pour réaliser un masque de lion en objets de récupération et papier mâché.
L’idée était de créer « avec ce qu’on a sous la main » : de l’eau et de la farine, du papier journal, de la vaisselle et des objets de récupération simples (des bouchons, des couvercles de bocaux, une petite boite en carton, un pot de crème fraiche et une bobine de fil à coudre vides).
La forme de l’objet ainsi créé est assez basique mais c’est un excellent support pour être peint. Voici donc un exemple de mise en peinture réaliste.

Avant la mise en couleur, j’ai peint le masque avec de l’acrylique blanche mate mais cette étape n’est pas indispensable.
J’ai ensuite utilisé de la gouache.

Le masque avant la peinture (et un petit passage chez le coiffeur … lui ! Effilage des pointes, mèche balayée sur le front, bacantes et barbichette) :

Masque en papier mâché Tête de lion en objets de récupération  Masque de lion peint en blanc Tête de lion blanche

Le masque de lion peint à la gouache :

Tête de lion en papier mâché Masque de lion fait à la maison Peindre un masque de lion Peindre un masque en papier mâché

Je vous avais bien dit que la technique pouvait servir à fabriquer un chapeau :

Tête de lion de profil Tête de lion de trois quart Fabriquer un masque Chapeau tête de lion Masque porté comme un chapeau 

D’autres articles de mon blog sur des têtes d’animaux en objets de récupération et papier mâché, réalisés au cours d’ateliers avec des enfants dans des écoles ou à l’hôpital et dans des centres sociaux :

IMG_1165  Drôles de têtes d’animaux en papier mâché

IMG_0677  Les cavaliers du jeu d’échec sur le thème du cirque

IMG_4720  Les quatre cavaliers du jeu d’échec géant et Echiquier géant

P1310746  Transformer une chaise en lion

IMG_6915  Un lion dans la salle à manger de l’hôpital

2014-02-13-10.48.37  Masque de lion en papier mâché

P1300569  Masques d’oiseau en papier mâché  et Masque en papier mâché et  Masques en papier

2013-09-19-10.21.27  Masque d’oiseau pour le carnaval

 et enfin :
20160716_182941  Une vache avec des flacons de lessive

 

Activité avec les enfants par temps de confinement

Ça se passe  dans la cuisine … avec de la farine et de la vaisselle … mais ça change un peu des gâteaux ! Et puis ça peut occuper les enfants une bonne demi-journée. Je vous propose de fabriquer un masque de lion en objets de récupération et papier mâché.

Il faut commencer par choisir un plat qui servira à modeler le volume général du masque. Vous pouvez utiliser un saladier, un gros bol ou  pourquoi pas un moule à gâteau en forme de cœur. Enveloppez-le de cellophane (pour pouvoir facilement démouler le masque).

Découpez des bandes de papier journal d’environ 3 cm de large.

Préparez maintenant la colle à base de farine :
1. Mélangez 1 tasse d’eau et une demi tasse de farine jusqu’à obtenir un liquide blanc.
2. Faites frémir 5 tasses d’eau et incorporez le mélange eau/farine.
3. Réduisez le feu et laissez cuire à feu doux 2 minutes en tournant le mélange. La préparation doit devenir gluante mais non solide.
Ajustez en ajoutant de l’eau ou de la farine. Laissez tiédir le mélange.

Saladier Bandelettes de journal Colle à base de farine

Recouvrez le saladier de bandelettes de papier journal, uniquement sur la face convexe. Pour que le masque soit rigide, il faut superposer 6 à 8 couches de papier.
Pour cela, trempez assez rapidement chaque bande dans la colle, essorez le surplus de colle en passant la bande entre deux doigts, collez la bande sur le support. Vous pouvez aussi simplement plonger vos doigts dans la colle puis étaler sur le papier avant d’appliquer celui-ci sur le support.

Entre deux couches de papier mâché, pensez à coller un ruban ou une bande de tissu qui servira à attacher le masque, soit sur le visage de l’enfant si la forme s’y prête, soit sur le mur si vous réalisez un objet décoratif.

Recouvrir de bandelettes de papier Forme en papier mâché Buban

Vous pouvez réaliser le masque en plusieurs étapes et laisser sécher cette contre-forme pour ne reprendre le travail que le lendemain. Mais il est aussi possible de réaliser toutes les étapes sans inclure de temps de séchage.

Il faut maintenant se lancer à la recherche d’objets de récupération légers et propres qui serviront à modeler les volumes de la tête. Confinement oblige, j’ai fait avec ce que j’ai trouvé : un pot de crème fraiche, des bouchons en plastique et en liège, des couvercles de bocaux, une bobine de fil et une petite boite en carton.

Objets de récupération Pour fabriquer un museau ... Un pot de crème pour le museau

Pour fixer les objets, je vous conseille de les recouvrir de papier mâché avant de les positionner sur le masque. Le fait d’être déjà un peu lourds et gluants permet de les maintenir en place en les pressant un peu contre le support. Il faut ensuite les recouvrir d’une nouvelle couche de papier en insistant bien au niveau du passage entre deux objets. Fixez chaque objet l’un après l’autre.

Recouvrir l'objet avant de le positionner Fabriquer un masque en papier mâché Fabriquer le museau du lion avec une boite

Dans le cas d’objets en carton, qui résistent mal à l’humidité, ne les enduisez pas au préalable de papier mâché ; il faut au contraire travailler vite pour ne pas détremper le carton.
L’étape qui consiste à recouvrir d’abord l’objet avant de le positionner est valable pour les petits objets comme les bouchons en plastique (les narines ou les babines dans mon exemple).
N’hésitez pas à recouper les bandes de papier pour mieux épouser les formes à recouvrir.

Il est possible de « tendre » des bandes de papier entre les objets pour créer un plan qui passe d’une forme à l’autre (de chaque côté du nez dans mon exemple). Dans ce cas, il faut bien superposer plusieurs couches de papier pour s’assurer de la solidité de la surface ainsi formée.

Papier mâché et objets de récupération Narines en bouchons Tête de lion de profil Des bouchons pour les babines

L’arcade a été réalisée avec des bouchons en liège (et la bobine de fil qu’on ne voit pas sur la photo) et les oreilles ont été découpées dans du papier rigide. Elles ont aussi été recouvertes de papier mâché.
Les pommettes ont été fabriquées avec des couvercles de bocaux.

Arcades sourcilières en bouchons de liège Oreilles en papier        le modelage du masque est terminé

Masque en papier mâché masque vu de trois quart masque de lion en papier mâché

Ce n’est qu’une fois l’ensemble recouvert de papier qu’on se rend bien compte du volume obtenu. Laissez sécher le masque, au moins en surface avant de le démouler. Tirez sur le saladier en laissant la feuille de cellophane collée sur le masque puis ôtez le cellophane pour faire sécher le papier mâché à cœur.
Vous pouvez maintenant découper les yeux si vous le souhaitez et peindre votre masque.
J’ai choisi de peindre mon masque de façon réaliste. Voici le lien pour visualiser l’article qui propose cette version :
Mise en couleur de la tête de lion
… mais tous les registres sont permis !
De même, vous pouvez inventer d’autres animaux.

Cette technique peut aussi être utilisée pour fabriquer des chapeaux rigolos !

Chapeau rigolo en papier mâché