Modelage d’une tête de marionnette en objets de récupération et papier mâché

Tête en papier mâchéLes enfants de trois classes de CE2 à l’école Charles de Foucault à Lyon ont fabriqué des marionnettes de Guignol à partir d’objets de récupération et de papier mâché.

La forme de base est un ballon de baudruche fixé sur un ressort récupéré d’un matelas usagé.
Les enfants ont d’abord recouvert le ballon et son ressort d’une couche épaisse de papier journal enduit de colle à tapisser. Puis ils ont modelé le visage en utilisant de petits objets de récupération recouverts de journal et fixés avec du papier mâché.

Pour créer des formes élaborées, il faut assembler plusieurs petits objets. Ainsi, pas moins de 5 objets doivent être combinés pour modeler un nez. Il faut aussi créer le volume de l’arcade sourcilière, des pommettes, de la bouche, de la mâchoire et du menton.
Attention, pas de volume saillant pour les yeux qui se logent au contraire dans un creux !

Recouvrir le ballon et le ressort de plusieurs couches de papier mâché :
Le ressort de matelas est fixé sur la table Recouvrir le ballon de papier journal Recouvrir de journal enduit de colle à tapisser Volume de base de la tête
Fabriquer des marionnettes avec les enfans Bien lisser le papier Ballon enduit de papier mâché Le ressort est recouvert de journal

Modeler les volumes du visage par assemblage de petits objets de récupération recouverts de papier journal enduit de colle à tapisser :
Modelage du nez Modelage des pommettes Profil au nez busqué Tête en papier mâché Tête de marionnette Atelier papier mâché en classe Marionnette vue de profil Personnage avec un grand nez Tête en papier mâché de profil

Laisser sécher cette forme de base afin que le papier mâché durcisse.
 Première phase de séchage Profil au nez proéminant Tête en papier mâché

Au cours d’une deuxième demi-journée de travail, les enfants achèvent de modeler leur tête de marionnette. Ils finalisent le visage et créent le volume des cheveux et/ou du chapeau.
Comme le papier mâché est sec, ils peuvent utiliser du ruban de masquage pour fixer les nouveaux objets.
L’ensemble est ensuite recouvert d’une nouvelle couche de papier journal.
La marionnette est peinte en blanc en fin de séance.

Finitions sur le visage et modelage du volume des cheveux et des chapeaux …
Profil de mégère Tête avec chapeau Fabriquer des marionnettes à l'école Tête de méchante femme
Chapeau d'arlequin avec des objets de récupérationChapeau de Polichinelle en bouteilles Tête de marionnette en objets de récupération Les nouveaux objets sont recouverts de papier Tête avec chapeau haut de forme Tête avec petit chapeau

Le ruban de masquage est recouvert de papier journal enduit de colle à tapisser puis une couche de peinture acrylique blanche est appliquée sur l’ensemble du volume :
Tête en papier mâché Profil Tout le volume est recouvert de papier journal Activité manuelle à l'écolePeinture acrylique blanche Peindre sa marionnette en blanc Peindre le papier journal en blanc Tête de vielle femme en papier mâché Tête au monocle Tête au monocle de profil

Les marionnettes seront ensuite peintes en couleur. Pour découvrir l’article qui racconte cette étape, cliquez ici : Mise en couleur des têtes de marionnettes en papier mâché

Des photos des marionnettes finies sont présentées dans cet article : Marionnettes de Guignol réalisées par des enfants

Ecole élémentaire Charles de foucault à Lyon – Classes de CE2 – Février/mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>